Joseph Hamel
 
 
Joseph HAMEL
Joseph Hamel Joseph HAMEL Joseph Hamel Joseph HAMEL Joseph Hamel Joseph HAMEL Joseph Hamel Joseph HAMEL    
Joseph Hamel
en écoute : Orgue n° 2 • Padre Antonio Soler, Cinquième Quintette pour quatuor à cordes et orgue, Rondo allegretto
Joseph Hamel

 

Les chapitres

Prélude
Introduction
Plan

I Lexique (PDF 6,1 Mo)


II Description de mes orgues
L'Univers des petits orgues

Orgue n° 1
Orgue n° 2
Orgue n° 3
Orgue n° 4
Orgue n° 5
Claviorganum ou Clavecin organisé

III Fabrication
Tuyaux
Sommiers
Claviers
Transmission
Soufflerie
Soufflet à membrane
Réflexions sur ces instruments
Tailles et dimensions

IV Éléments techniques pour la mise en œuvre d'un "ventilateur intelligent"
1. Moteurs et contrôleurs
2. 1er circuit de test
3. Utilisation d'un capteur de distance
4. Régulation proportionnelle
5. Régulation P.I.D.
6. Téléchargement des programmes

 

Audio
Contact
Quelques liens


 

 


Orgue n° 2

 

Joseph Hamel


Joseph HamelComme le précédent, cet orgue est entièrement construit sur une structure métallique. Il a été conçu pour être très facilement transportable, lui aussi, et pour pouvoir servir la musique au delà d'un simple continuo. Il comporte 5 jeux coupés en demi-registres : bourdon 8’ (basses et dessus), flûte 4' (basses -tuyaux bouchés et dessus-ouverts-), doublette 2’ (basses et dessus), dessus de quinte 2'2/3 et dessus de tierce 1’3/5. La coupure se situe entre le Do 3 et le Do# 3. L'étendue du clavier va du Do 1 au Ré 5 avec une «octave courte». L’orgue se démonte en trois parties, ce qui rend son transport très aisé par une seule personne, dans un petit véhicule. C’est dans la partie haute du positif que la régulation de pression est effectuée. Le vent est fourni par un ventilateur placé dansune boite en bois derrière l’instrument. L’orgue est «habillé» par des panneaux décoratifs entièrement démontables Comme dans l'orgue précédent, la tuyauterie, en bois, est disposée sur deux sommiers séparés, l’un pour les basses (21 notes), situé dans le soubassement de l'orgue et l’autre pour les dessus (26 notes), posé juste au dessus du clavier. De même, la transmission comporte deux parties distinctes. Celle des dessus se compose de balanciers et celle des basses, utilise des abrégés inversés. Les dix plus gros tuyaux de la première octave (courte) du bourdon sont postés derrière l’instrument. Les registres sont tirés directement par des poignées qui leur sont attachées à leur extrémité droite, il n’y a donc aucune mécanique entre les tirants de jeux et les registres eux-mêmes.
Joseph HamelLes dimensions (hors-tout) de l’orgue sont les suivante: L: 0,80m, H: 1,70m, P 0,60m.
Joseph HamelIl possède 193 tuyaux.

 

Joseph Hamel
Tirants de registres des dessus.


Joseph Hamel
Disposition des jeux sur le sommier des dessus.

Cet orgue entièrement démontable se transporte aisément dans une voiture de petites dimensions !

Joseph Hamel Joseph Hamel Joseph Hamel

 
   

 

 

Tirants de registres des 3 jeux de basses (de la droite vers la gauche : 8', 4', 2') et postages (tubes gris), vers l'arrière, pour les gros tuyaux du bourdon. Complètement à droite, quelques pilotes en laiton.

 

 

 

Joseph Hamel

 

Joseph Hamel-Abrégés inversés et vergettes
Joseph Hamel-Porte-vent
Joseph Hamel-Emplacement des tuyaux du bourdon postés à l'arrière.

   

Joseph Hamel

 

Soufflet de régulation, en haut de l'instrument, avec les poids de plomb pour fixer la pression du vent (5,5 cm d'eau).

 

 

Joseph Hamel

   
                               
    Joseph Hamel    
Joseph Hamel
   
                               
2 vues arrières de l'orgue.
   

Photo de gauche : les 10 tuyaux du bourdon sont postés derrière l'instrument. Au milieu, le porte-vent distribue l'air aux deux sommiers et au soufflet de régulation situé en haut de l'orgue. La « boite » de régulation est située tout en bas du porte-vent et sa liaison mécanique avec le soufflet est assurée par une tringle placée à l'intérieur même du porte-vent. A gauche du porte-vent, en bas, se trouve le trou pour l'admission de l'air provenant du ventilateur.
Photo de droite : la même vue, sans les tuyaux de basses. On distingue nettement, maintenant, les deux sommiers et le soufflet. Les deux premières octaves du clavier sont reliées par des vergettes(blanches) à des abrégés inversés qui poussent, par des pilotes les soupapes du sommier des basses. Les touches des dessus ont leurs extrémités (à gauche) munies de pilotes reliés à des balanciers suspendus en éventail pour ouvrir les soupapes du sommier situé juste au dessus du clavier.

   
                               

Vues schématiques de l'alimentation en vent de l'instrument.

Joseph Hamel

Joseph HamelVoici comment le vent est distribué aux deux sommiers Sb et Sd. La partie gauche du dessin représente une vue de profil et la partie droite, une vue de face (à associer aux deux photos précédentes). Comme pour l'orgue N°1, je donne une description de l' »ancien » système. L'utilisation actuelle d'un « ventilateur intelligent » est décrite au chapitre « soufflerie ». L'admission du vent, provenant d'un ventilateur disposé près de l'orgue, est effectuée dans la « boîte de régulation » qui contient une grande soupape régulatrice reliée par une tige fine, située à l'intérieur même du porte-vent, à un levier solidaire du « soufflet régulateur » disposé dans la partie supérieure de l'orgue. Le vent ainsi régulé est envoyé par ce même porte-vent dans les deux sommiers. Ce dispositif est entièrement démontable pour le transport de l'orgue.

 

Les schémas suivants décrivent la transmission du clavier aux soupapes dans les sommiers.

Joseph Hamel

Joseph HamelÀ gauche, on voit la transmission relative au sommier des basses. C'est une mécanique à abrégés inversés qui ouvrent les soupapes en poussant à l'aide de pilotes. A droite, la transmission par balanciers suspendus commande l'ouverture des soupapes des dessus. Les tuyaux correspondants sont donc disposés selon l'ordre chromatique.

Joseph Hamel

Les 5 jeux de dessus (les tuyaux du bourdon ne sont pas visibles, ils sont derrière le rang de 4').

 

Joseph Hamel

Les 3 jeux de basses : au fond, jeu de bourdon ; au milieu, le 4' et devant, la doublette 2'.
Les basses de flûte de 4' ainsi que les 10 premiers tuyaux de la doublette 2' sont bouchés.
Les deux tuyaux coudés du premier plan appartiennent au 4'.

 

Joseph Hamel

L'intérieur du sommier des basses. La transmission se fait par pression, il n'y a donc pas de boursettes ni de esses.
On apperçoit les pilotes (tiges de laiton) dans la partie supérieure.

 

Joseph Hamel

L'intérieur du sommier des dessus.

 

Joseph Hamel


Les deux parties du bâti métallique, avant l'assemblage de l'orgue.

   
                               

Conclusions.

Joseph HamelCe petit orgue très facile à démonter et à transporter permet, grâce à ses 5 jeux, d'aborder une grande variété de répertoire, seul ou, mieux, avec d'autres instruments (l'étendue jusqu'au Ré5 est très appréciée !). Sa conception rend son entretien très facile pour une seule personne. Du clavier, on a accès à tous les tuyaux (sauf les 10 tuyaux des basses de bourdon, postés derrière l'instrument !). Accorder cet orgue est donc d'une extrême simplicité. Son démontage (et remontage) pour le transport ne nécessite qu'une vingtaine de minutes...

Joseph Hamel

 

 

   

Joseph Hamel


en écoute : Orgue n° 2 • Padre Antonio Soler, Cinquième Quintette pour quatuor à cordes et orgue, Rondo allegretto

Joseph Hamel
• www.lartdunfacteurdorguesamateur.fr • 

Joseph Hamel